Comment calculer le m2 d’une façade ?

Photo d'une façade
Photo d’une façade

Calculer le m2 d’une façade, c’est-à-dire sa surface sert à estimer le coût des travaux que vous envisagez de faire notamment pour un ravalement de façade. Ce type de travaux implique en effet différentes interventions et partant, différentes matières premières dont l’estimation dépend de la surface de façade à traiter.

Il en est ainsi par exemple de l’isolation par l’extérieur, de l’application d’enduit ou encore de couche de peinture.

Pour pouvoir faire une juste estimation du coût de vos travaux, on vous dit ici comment calculer la surface de votre façade.

Comment calculer le m2 d’une façade ?

Pour connaître le mètre carré d’une façade, vous devez prendre des mesures à la fois en hauteur et en longueur. La surface est ensuite calculée en multipliant votre mesure.

Le matériel de mesure utile

Estimer le m2 d’une façade signifie que vous allez prendre des mesures sur les murs extérieurs de votre habitation. Pour ce faire, l’usage d’un mètre ruban ne saurait suffire. Vous devez vous équiper au minimum d’un télémètre ou encore d’un mètre laser.

Pour cette raison, le mieux est de laisser un professionnel s’occuper de cette phase. Cela vous évite de devoir acheter des équipements spécifiques ou encore de vous tromper dans vos mesures.

Néanmoins, connaître les principes de calcul du m2 de votre façade vous permet de comprendre la démarche de votre façadier.

Le principe de calcul

Comment calculer la surface du mur pignon

Qu’il s’agisse de mesurer les dimensions d’un mur intérieur ou d’un mur extérieur, le principe est généralement le même. Vous devez sortir les mesures constituées par la hauteur et la longueur du mur en question. Ensuite, la surface en m2 s’obtient en multipliant la hauteur par la longueur.

Prenons un exemple. Un mur de façade mesure 2,20m de hauteur et 3,60m de longueur. La surface de ce mur sera donc de 7,92m2.

Le calcul de la surface d’un mur pignon

Lorsqu’il est question de mesurer un mur pignon, il faut partir du principe que le pignon est un triangle isocèle et en tant que tel, les deux longueurs qui font rejoindre le fait au toit sont dotées de la même valeur.

La surface du mur pignon comprendra alors celle du pignon et du mur sous pignon.

En calculant la surface du pignon, triangle isocèle, on doit multiplier la longueur de la base du pignon par la hauteur du triangle, puis diviser le tout par deux.

Un pignon de 3,10m de hauteur et de 3,50m de longueur aura donc une surface de 5,42m2.

La surface du mur sous pignon s’obtient suivant le principe de calcul évoqué plus haut.

En additionnant la surface du pignon à celle du mur sous pignon, vous obtenez la surface du mur pignon qui fait votre façade.

Le calcul de la surface d’un mur pignon en trapèze

Pour une façade composée d’un mur pignon en trapèze, il faut mesurer les deux longueurs du pignon en trapèze et les additionner avant de multiplier avec la hauteur du trapèze en question.

On ajoute ensuite la surface du mur à celle du pignon pour obtenir la surface totale de votre mur pignon en trapèze.

Enfin, la surface totale des murs extérieurs de votre maison se fait en additionnant chaque surface obtenue, puis en soustrayant les ouvertures telles que les fenêtres et les portes.

De ce fait, vous aurez aussi besoin de définir la surface de chacune de ces ouvertures.

Manon

Rédactrice en chef sur la thématique travaux, mon but est de donner à mes lecteurs l'envie d'embrasser le concept de rénovation énergétique. Pas mes nombreux dossiers, et études, j'espère vous donner l'élan nécessaire pour passer à un mode de chauffage plus sain et respectueux de l'environnement. Et toujours dans le respect de vos factures biensur ! Belles lectures

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *