Décrassage / Démoussage de toiture – Le guide complet

Décrassage / Démoussage de toiture - Le guide complet
Décrassage / Démoussage de toiture – Le guide complet

Le démoussage d’une toiture consiste à enlever l’ancienne toiture afin d’en installer une nouvelle. Il s’agit souvent de soulever une section à la fois et de la remplacer par de nouveaux matériaux. Généralement des planches de bois ou des feuilles de métal. Ce processus implique de découper des sections de l’ancienne tuile. Elles sont ensuite remplacées en les « enlevant » à l’aide d’outils tels que des ciseaux, des pieds-de-biche et des marteaux.

La suite de ce guide vous expliquera pourquoi le décapage des toits est nécessaire ? comment il est effectué ? Et enfin, ce que vous devez prendre en compte avant d’engager un entrepreneur spécialisé pour le faire.

Pourquoi effectuer un décrassage ou démoussage de toiture ?

Tout comme les autres plantes, la mousse est un organisme vivant. Elle va donc repousser avec le temps. Si vous laissez la mousse se développer sur votre toit, elle peut l’endommager gravement. Ainsi, en conséquence, elles entraînent des réparations coûteuses, voire des problèmes structurels majeurs.

La mousse peut se développer à l’intérieur de votre toit par de petits trous dans la tuile ou l’ardoise. Entraînant ensuite des fuites et la formation de moisissures. Si elles ne sont pas traitées pendant une période assez longue, ces zones du toit s’effondreront en raison des dommages causés par l’absorption excessive d’eau. Ceci n’est due qu’à la croissance de la mousse au quotidien.

Il en va de même pour les surfaces extérieures des tuiles et des ardoises. Ou encore pour les solins en plomb qui peuvent causer des dommages supplémentaires. Dans le cas où ils ne sont pas traités assez rapidement, ils deviennent trop chargés d’humidité. Ce qui pourrait entraîner une défaillance en cas de vents violents, etc.

Quand est-ce qu’il faut faire un démoussage de toiture ?

Si vous voulez savoir quand vous devez faire enlever votre toit, c’est simple. Si la mousse et le lichen couvrent plus de 50 % de la surface visible de votre toit, vous devriez envisager de les faire enlever. En revanche, si la mousse et le lichen couvrent moins de 50 % de votre toit, il n’est pas nécessaire de les enlever tout de suite, car ils ne feront pas beaucoup de dégâts.

Les signes visuels.

La mousse est un organisme vivant qui peut pousser sur n’importe quelle surface. On la trouve dans le monde entier, même dans les déserts et sur les rochers. La mousse se développe mieux dans les endroits humides et mouillés. Elle survit également en puisant de l’eau dans l’air à travers ses feuilles.

Le plus gros problème de la mousse est qu’elle pousse rapidement :

Elle peut doubler ou tripler sa taille en quelques jours ! Cela signifie que vous ne remarquerez peut-être pas que votre toit est couvert de mousse avant qu’il ne soit trop tard et qu’il y ait de grandes plaques partout. Si vous voyez des signes de mousse, contactez immédiatement des professionnels. Ces derniers pourront l’éliminer avant qu’elle ne se propage dans votre maison.

Quelle période de l’année ?

Le meilleur moment pour décaper votre toit est au printemps, en été et en automne. Le pire moment est l’hiver, car il est trop froid et trop humide. Ceci peut entraîner une forte croissance de la mousse. De plus, s’il y a suffisamment de neige sur votre toit pendant cette période, il pourrait être difficile d’enlever toute la mousse avant qu’elle ne repousse.

En comparaison, il n’est pas non plus recommandé d’enlever toute la mousse en été, car les températures peuvent être trop élevées pour certains types de toits comme les ardoises ou les tuiles en terre cuite. Ces matériaux peuvent se fissurer ou se briser lorsqu’ils sont exposés directement à des températures chaudes. Ils auront donc besoin d’une protection contre l’humidité !

 Les différentes méthodes de démoussage toiture

Un propriétaire nettoyant lui-même sa toiture.
Un propriétaire nettoyant lui-même sa toiture.

Lorsque vous choisissez une méthode, il est important de prendre en compte votre budget et la taille de votre toit. Le nettoyage à la main et au balai est une solution rapide pour les petits toits. Par contre, si vous avez une grande surface à nettoyer et que vous n’avez pas accès à des machines comme des nettoyeurs à jet ou des balais électriques, vous aurez besoin d’une méthode plus efficace.

Le nettoyage à jet utilise des jets d’eau à haute pression pour déloger la saleté des ardoises et des tuiles avant d’être recueillie dans un réservoir embarqué. Cette technique fonctionne mieux sur les toits plats. Elle peut facilement s’infiltrer dans les surfaces irrégulières, comme les noues, où l’eau pourrait s’accumuler autrement.

Les balais électriques sont similaires aux nettoyeurs à jet, mais utilisent des brosses rotatives (plutôt que la haute pression). Celles-ci enlèvent les débris des toits sans endommager leur structure naturelle.

Le nettoyage par produit consiste à utiliser des produits chimiques tels que :

  • L’hypochlorite de sodium (eau de Javel)
  • Le percarbonate de sodium

Ces produits décomposent la matière organique en substances plus simples qui peuvent être rincées à l’eau après avoir été appliquées directement sur les zones sales.

Nettoyer à la main

Il vous faut un seau, une éponge, un détergent doux et de l’eau chaude.

Versez un peu de détergent dans le seau et ajoutez de l’eau chaude. Remuez jusqu’à ce que tout le savon soit dissous. Le mélange doit être suffisamment liquide pour pouvoir être versé du haut de votre tête sans déborder sur les côtés du seau (ce serait salissant).

Trempez votre éponge dans cette solution et frottez ! Répétez l’opération si nécessaire jusqu’à ce que toutes les saletés aient été enlevées de chaque section de matériau. Vous devrez probablement le faire plusieurs fois.

Nettoyer au jet haute pression

Le jet à haute pression peut être utilisé pour nettoyer le toit. Il s’agit d’un outil puissant qui ne doit être utilisé qu’après avoir retiré la mousse. Si vous essayez de l’utiliser avant de retirer la mousse, vous risquez d’endommager votre toit.

Le jet haute pression ne doit être utilisé qu’après avoir retiré tout le vieux revêtement de votre toit. Cela peut prendre quelques heures, voire quelques jours, selon l’efficacité de votre méthode de décapage. Mais aussi selon la vitesse d’évaporation de l’eau dans cette zone de votre maison ou de votre bâtiment. Elle est généralement plus rapide en été.

Nettoyer avec différentes sortes de produit

Lorsque vous nettoyez votre toit, vous pouvez choisir parmi une variété de produits en fonction du type de dommage que présente le toit.

Par exemple, si votre toit présente une croissance de mousse et d’algues. Ces saletés peuvent être éliminées avec des produits chimiques tels que l’eau de Javel ou le vinaigre. Utilisez donc un produit chimique qui tue les microbes responsables de cette croissance.

En revanche, s’il y a des feuilles mortes ou d’autres matières organiques collées à votre toit qui doivent être enlevées mécaniquement à la main. Utilisez plutôt un outil physique ou mécanique !

Les étapes de décrassage / démoussage toiture

Application de produit anti-mousse sur toiture.
Application de produit anti-mousse sur toiture.

Le nettoyage de votre toiture est un processus complexe. Il implique un détartrage, un démoussage et un nettoyage des gouttières. Les étapes sont les suivantes :

  • Détartrage toiture– Ce processus permet d’éliminer tous les matériaux détachés du toit, tels que la saleté et la mousse. Il est effectué à l’aide de produits chimiques, de la pression de l’eau ou des deux. Ces produits chimiques peuvent inclure de l’acide citrique ou du dioxyde de chlore, en fonction de l’état des tuiles et de la composition de votre toit.
  • Démoussage toiture– La mousse peut être très nuisible pour votre maison, car elle peut provoquer des fuites dans votre plafond et également endommager vos tuiles lorsqu’elles entrent en contact direct les unes avec les autres en raison de leur nature pondérable. Cette étape est donc essentielle pour les garder en bon état toute l’année sans avoir de problèmes majeurs par la suite ! Cependant, veuillez noter : N’utilisez PAS cette méthode si vous avez des peintures au plomb sur le dessus, car cela les décolorera avec le temps !

L’étape suivante consiste à nettoyer toutes les gouttières pour que rien ne s’y loge. Puis à vérifier que tout s’est déroulé comme prévu.

Les précautions de sécurités

  • Porter des vêtements de protection. Le produit peut être nocif pour la peau et doit être évité. Portez des lunettes et des gants de sécurité, un pantalon long et des chaussures fermées lorsque vous manipulez le produit.
  • Tenir les enfants et les animaux domestiques à l’écart de la zone de travail pendant le décapage.
  • Gardez la zone propre avant d’appliquer une nouvelle peinture ou d’autres revêtements si possible, en particulier si vous décapez des surfaces en bois nu avec ce procédé (c’est-à-dire un lavage au jet).

Les matériels et équipements de nettoyage

Pour vous assurer que vous êtes prêt pour le travail à venir, il est important d’avoir tous les bons outils et équipements à portée de main.

  • Tout d’abord, vous aurez besoin d’une échelle solide. La hauteur idéale varie en fonction de la pente ou de l’inclinaison de votre toit. En général, elle doit être suffisamment haute pour que vous puissiez vous tenir en toute confiance sans vous sentir en danger lorsque vous y montez.
  • L’équipement de sécurité que nous recommandons dépend du type de décapage que vous allez effectuer : si les bardeaux sont autoadhésifs (par exemple, avec une natte de fibre de verre imprégnée d’asphalte), des gants en caoutchouc peuvent suffire ; en revanche, s’ils sont cimentés (par exemple, avec des granulés minéraux), des lunettes de protection sont absolument indispensables.
  • Gardez également à l’esprit qu’il est essentiel de disposer d’une protection contre la chute de débris – un casque de sécurité devrait faire l’affaire !

La réalisation du nettoyage

Une fois le nettoyage du toit terminé, il est important de noter qu’il doit être effectué par un professionnel. Un nettoyeur professionnel sait quelle pression utiliser sur les différents types de surfaces, afin de ne pas les endommager.

Le nettoyage doit être effectué au printemps ou en automne, lorsque la température est supérieure à 5 degrés. La raison en est que durant ces mois, il n’y a pas de feuilles sur les arbres et il y aura moins de débris sur votre toit après le nettoyage.

Nous vous déconseillons de procéder au décapage/démoussage de votre toiture lorsqu’il y a du vent. Cela pourrait endommager encore plus votre toiture et rendre votre travail plus difficile qu’il ne l’est déjà ! Nous vous déconseillons également de le faire lorsqu’il pleut. L’eau peut s’infiltrer dans les fissures de votre maison où la moisissure peut se développer au fil du temps. Ce qui crée alors un problème plus important que ce que vous pensiez initialement.

Traitement de sa toiture

Le toit doit être traité pour détecter les dommages éventuels, puis nettoyé avant d’être décapé. Toutes les tuiles, ardoises ou tuiles cassées ou détachées doivent être remplacées. Traiter avec un système de peinture approprié pour assurer la protection de la surface. Le même processus peut être appliqué à la gouttière. À l’endroit où elle rejoint le bord du toit, en veillant à ce qu’il n’y ait pas d’espace entre les deux. Puis en scellant toute partie défectueuse de cette zone avec un mastic silicone approprié.

Une fois ces opérations terminées, vous pouvez commencer à la démoussage de votre toiture en commençant par une extrémité de la maison. En travaillant dans le sens des aiguilles d’une montre si possible. En enlevant d’abord toutes les vieilles mousses et tous les lichens des jonctions de murs. Puis les mousses qui poussent sur les surfaces planes, en travaillant encore une fois dans le sens des aiguilles d’une montre autour de la maison. De façon à ce qu’elles puissent tomber en un tas bien ordonné à chaque point de jonction plutôt que d’être étalées sur de grandes surfaces. Ceci pourrait causer des dommages lorsqu’on les enlève plus tard.

En bas, plus loin dans cet article, nous montrerons comment traiter ces tas avant de passer à des zones plus délicates comme les noues et les cheminées.

Nettoyage des gouttières

Les gouttières sont une partie importante de votre système de toiture. Elles aident à détourner l’eau de votre maison et l’empêchent de traverser les murs et les plafonds. Lorsqu’il y a beaucoup de feuilles ou d’autres débris dans vos gouttières, cela peut entraîner des problèmes d’accumulation d’humidité à l’intérieur de la maison. Dans certains cas, cela peut également réduire l’efficacité de vos bardeaux et provoquer des fuites. Ainsi, pourraient entraîner des dommages ailleurs.

Lorsque vous nettoyez les gouttières, vous devez faire attention à ne pas endommager les composants. En faisant tomber des morceaux de bois ou des clous, par exemple. L’idéal est d’utiliser une brosse plutôt que des nettoyeurs à haute pression. Les brosses sont non seulement plus sûres, mais aussi plus faciles à utiliser sur des surfaces comme le métal ou le plastique. Surtout s’il y a de la moisissure à l’intérieur qui nécessiterait des techniques de nettoyage spéciales.

Les produits les plus utilisés

Avant et après application de produit anti-mousse sur un toit.
Avant et après application de produit anti-mousse sur un toit.

Lors du décapage d’une toiture, les produits les plus couramment utilisés sont :

  • Le produit anti-mousse. Il est appliqué pour éviter l’accumulation de mousse sur les bardeaux, ce qui les alourdirait et les ferait gondoler ou tomber.
  • Produit imperméabilisant. Il est appliqué sur l’anti-mousse afin de constituer une barrière contre l’eau qui pourrait s’infiltrer par les petits trous de votre toit après l’avoir décapé jusqu’à son état d’origine.
  • Fil de cuivre. Il est utilisé comme une couche supplémentaire de protection contre la pénétration de l’humidité au cas où il y aurait encore de petits trous après l’application du produit d’imperméabilisation ; il contribue également à renforcer la résistance de vos bardeaux aux éléments météorologiques tels que les tempêtes de grêle ou l’accumulation de neige et de glace pendant les saisons hivernales.

Produit anti-mousse

La mousse est un problème pour le nettoyage des toits car elle peut être difficile à enlever et se redéposer sur le toit si ce n’est pas fait correctement.

  • Un jet à haute pression peut enlever la mousse du toit, puis tout excès d’eau peut être enlevé à l’aide d’une raclette ou d’un rouleau. Cela permettra de s’assurer qu’il ne reste pas de taches noires sur la surface lorsque vous aurez terminé votre travail.
  • Vous pouvez également utiliser un produit chimique pour enlever la mousse des toits, mais il peut endommager certaines surfaces, il est donc préférable de faire un test avant de l’utiliser pour votre travail. Si vous craignez d’endommager la propriété de votre client, vous devriez utiliser l’un de ces produits plutôt que des jets à haute pression ou un récurage manuel :
  • Les produits anti-mousse contiennent des produits chimiques qui décomposent les mousses de polyuréthane en plus petits morceaux (ce qui les rend plus difficiles à voir). Ils n’affectent pas du tout les mastics acryliques, car ils n’ont aucun effet sur les matériaux à base d’eau comme les acryliques ; ils ne fonctionnent bien que sur les matériaux à base de solvant comme le PVC ou les mastics polyuréthanes utilisés dans les applications commerciales comme les toits métalliques où la durabilité à long terme est souhaitée plutôt que l’esthétique seule.

Produit hydrofuge

Un produit d’étanchéité est un revêtement qui protège votre toiture des dégâts causés par l’eau. Il peut être appliqué sur la face inférieure de votre toit, ainsi que sur la surface extérieure. Le produit peut être liquide ou solide et doit protéger de la pluie, de la neige et de la glace en formant une couche imperméable sur vos bardeaux ou sur les autres matériaux qui les recouvrent.

Il existe de nombreux types de produits d’imperméabilisation disponibles aujourd’hui, mais chacun présente ses propres avantages et inconvénients. Certains sont moins chers que d’autres ; certains durent plus longtemps que d’autres. Certains nécessitent une application professionnelle alors que d’autres peuvent être appliqués à la maison par toute personne ayant des compétences de base. En utilisant des outils et des matériaux courants disponibles dans n’importe quelle quincaillerie.

La meilleure façon de déterminer le type de revêtement qui vous convient le mieux dépend du climat dans lequel vous vivez (par exemple, s’il pleut souvent), de l’importance que vous accordez à une protection durable (certains revêtements ont une durée de vie limitée) et du niveau de durabilité qui convient le mieux à votre budget.

Fils de cuivre

Le fil de cuivre fonctionne bien comme outil de décapage de toiture. Il est plus cher que les autres produits, mais il dure plus longtemps et est plus efficace pour enlever la mousse et les algues de la surface de votre toit.

Le spray au cuivre peut être utilisé en toute sécurité sur votre toit et n’endommagera pas les bardeaux. Il ne les tachera pas non plus et ne les décolorera en aucune façon.

Pourquoi faire appel à un professionnel ?

Les procédures de nettoyage et démoussage toiture

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles vous devez faire appel à un professionnel pour décaper votre toit.

  • Le toit est une grande surface et peut être difficile d’accès, surtout s’il se trouve au sommet d’un bâtiment élevé.
  • Il est probable que vous n’ayez pas les bons outils ou équipements pour retirer le matériau de votre toit en toute sécurité.
  • Il faut soulever des objets lourds, ce qui peut entraîner des blessures si ce n’est pas fait correctement ou par une personne expérimentée.

Quel budget prévoir ?

En tant que propriétaire, vous voudrez trouver la bonne entreprise pour votre projet de décapage de toiture. Le coût peut varier considérablement en fonction de la taille de votre maison et de l’état de votre toit. Comptez néanmoins, en moyenne, entre 15 et 40 € de m² pour démoussage de toiture complet.

Pour obtenir un devis pour le décapage de votre toit, demandez un devis à deux ou trois entreprises. Cela vous donnera un bon point de départ pour comparer les devis de différents entrepreneurs.

Vous l’aurez compris, le décapage et le démoussage de toiture consistent à enlever l’ancien toit et à le remplacer par un nouveau. Cette opération peut être effectuée pour de nombreuses raisons, par exemple lorsqu’une vieille toiture a atteint la fin de sa vie ou lorsque vous souhaitez changer le style de votre maison. Il existe de nombreux types de toits qui peuvent être décapés, notamment les tuiles en ardoise ou en terre cuite, mais il est important de choisir une entreprise expérimentée dans ce domaine.

Manon

Rédactrice en chef sur la thématique travaux, mon but est de donner à mes lecteurs l'envie d'embrasser le concept de rénovation énergétique. Pas mes nombreux dossiers, et études, j'espère vous donner l'élan nécessaire pour passer à un mode de chauffage plus sain et respectueux de l'environnement. Et toujours dans le respect de vos factures biensur ! Belles lectures

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *